Trop de lecture peut étouffer le génie

Participer à un concours hippique

concours_hippiquePratiquant l’équitation de plusieurs années, je le faisais uniquement pour le plaisir et pour me détendre. N’ayant pas l’esprit de compétition, je n’avais guère envie de participer à un concours. Pour autant, j’appréciais y assister en tant que spectateur.

Bien se préparer

Dernièrement, un de mes amis au centre équestre m’a proposé de concourir avec lui. Son partenaire venait de lui faire bond et il avait besoin d’un cavalier pour le remplacer. Pour lui faire plaisir, j’ai accepté. C’était l’occasion pour moi de découvrir le milieu de la compétition sous un nouvel angle. En plus, il s’agissait d’un concours interne à notre club. L’ambiance serait à son image : conviviale et bon enfant. Une fois mon inscription enregistrée, il a fallu s’entraîner plusieurs semaines avant et également, le matin même. Le jour J, l’échauffement de mon cheval était plus léger. Pour préparer physiquement ma monture, je l’ai laissé utiliser durant une petite demi-heure le marcheur pour chevaux avec toiture. Cet outil est vraiment pratique pour l’échauffer en douceur mais aussi pour l’aider à récupérer après une course ou un effort intensif, je l’ai également laissé dans un enclot doté de clôtures souples où il ne pouvait pas ce blessé.

Profiter du moment

Une fois son petit tour sur le marcheur terminé, j’ai passé un peu de temps avec ma jument pour la rassurer et pour nous mettre tous les deux en conditions. Pour celui-ci, nous étions une petite dizaine à participer, par équipe de deux cavaliers. Sur un terrain clos, plusieurs sauts d’obstacles étaient installés. Nous devions les franchir sans les toucher et en respectant un certain temps. La compétition s’est bien passée. Nous n’avons pas gagné, mais cela n’a pas d’importance. Ce n’était pas notre objectif de départ. Le mien était de pouvoir participer à un évènement fédérateur au sein de mon centre équestre. Je ne sais pas si j’en ferai d’autres, mais à ma grande surprise, j’ai passé un agréable moment.

Laisser une réponse